Cliquez ici pour afficher ce TechTip au format PDF

Validation d’oxyde d’éthylène

Avant de commencer lastérilisation à l’oxyde d’éthylène de routine, un produit avec une garantie stérile doit arriver au terme d’un processus de validation pour assurer que le niveau d’assurance de stérilité déclaré est atteint. La norme harmonisée à l’échelle mondiale qui fournit des conseils pour remplir une telle validation est ANSI/AAMI/ISO 11135-1 : 2007, Stérilisation des produits de santé – Oxyde d’éthylène – Partie 1 : Exigences relatives à la mise au point, à la validation et au contrôle de routine d’un procédé de stérilisation pour les dispositifs médicaux.

En outre, un rapport d’informations techniques a été élaboré pour fournir un éclairage supplémentaire sur l’application de cette norme. ANSI/AAMI/ISO TIR11135-2 : 2008, Stérilisation des produits de santé – Oxyde d’éthylène – Partie 2 : Directives relatives à l’application de la norme ANSI/AAMI/ISO 11135-1, a été mise au point conjointement avec la norme et est structurée de manière identique aux conseils de la Partie 1 pour faciliter la consultation.

Ce TechTip fournit un aperçu, étape par étape, d’un processus de validation de l’oxyde d’éthylène qui est conforme aux directives établies dans la norme 11135 utilisant une approche de surdestruction par demi-cycle.

Qu’est-ce qu’une validation ?

D’une manière générale, une validation de procédé à l’oxyde d’éthylène est constituée de trois étapes : Qualification de l’installation (QI), Qualification opérationnelle (QO) et Qualification de performance (QP). Les volets QI et QO sont souvent réalisés à l’avance par l’installation à façon et remis sous la forme d’un contrat global de mise en service au

client.

Qualification de l’installation

La qualification de l’installation démontre que l’équipement de stérilisation et tous les éléments auxiliaires ont été fournis et installés conformément à leur spécification.

Qualification opérationnelle

La qualification opérationnelle démontre que l’équipement installé est capable d’appliquer le procédé spécifié dans les tolérances définies.

Qualification de performance

La qualification de performance démontre que l’équipement de stérilisation à l’oxyde d’éthylène fonctionne de manière constante conformément aux critères prédéterminés et que le procédé permet l’obtention d’un produit qui est stérile. La qualification de performance se compose de deux volets : QP microbiologique et QP physique.

  • La QP microbiologique démontre que, lors de l’application du procédé de stérilisation, les exigences spécifiées pour la stérilité sont respectées.
  • Le QP physique démontre 1) la reproductibilité du procédé (un minimum de trois cycles consécutifs dans lesquels tous les critères d’acceptation spécifiés sont respectés) et 2) que les critères d’acceptation spécifiés sont atteints à travers toute la charge pendant la durée de la spécification du procédé de routine proposée.

Étapes d’une validation OE

1. Choix du dispositif d’épreuve de procédé

Le dispositif d’épreuve de procédé (DEP) qui est choisi doit fournir un système de mise à l’épreuve microbiologique utilisé pour évaluer la létalité conférée par les paramètres de procédé sélectionnés. Cela se fait par positionnement d’un indicateur biologique (IB) dans le produit à un endroit où les conditions de stérilisation sont les plus difficiles à atteindre.

  • Les dispositifs d’épreuve de procédé (DEP) internes sont généralement des produits ou dispositifs sélectionnés par le fabricant pour représenter l’un des produits les plus difficiles à stériliser d’après la conception des produits et la composition des matériaux et sont utilisés pour les validations.
  • Les dispositifs d’épreuve de procédé (DEP) externes sont placés à l’extérieur du produit pendant le traitement de routine pour faciliter leur extraction de la charge après le traitement.

2. Choix de la charge de référence

Le choix de la charge de référence est réalisé afin d’identifier la charge de travail la plus défavorable prévue pour la stérilisation de routine. Les éléments pris en compte sont la densité et le volume de la charge du produit et la ventilation du produit/emballage/charge.

3. Génération du protocole

Un protocole est généré pour documenter toutes les activités de validation, y compris :

  • Objectif
  • Champ d’application
  • Références normatives
  • Définitions
  • Responsabilités
  • Équipement
  • Procédures
  • Critères d’acceptation

4. Tests de laboratoire auxiliaires

Des tests de laboratoire auxiliaires sont effectués, y compris :

  • Tests de la charge microbienne
  • Tests de vérification de la population IB

5. QP physique et microbiologique

Les QP physique et microbiologique sont généralement effectuées en parallèle avec l’approche de demi-cycle, structurées de la manière suivante :

Une étude de pré-conditionnement dans des conditions hivernales peut être effectuée pour simuler les conditions dans une remorque pendant les mois les plus froids.

1 cycle fractionnel est exécuté avec un temps d’exposition d’OE minimal pour valider la récupération de l’indicateur biologique (IB) et établir le lien entre l’IB et la charge microbienne du produit naturel. La qualification consiste en :

  • Analyse de performance de cycle
  • Test de stérilité du produit
  • Test de bactériostase/fongistase
  • Test de stérilité des IB (dispositifs d’épreuve de procédé)

3 demi-cycles (un 4ème demi-cycle est nécessaire en cas d’établissement d’une taille de charge minimale) sont exécutés pour démontrer la répétabilité d’une réduction de 6 log des spores de l’IB en utilisant les paramètres minimaux, y compris la moitié du temps d’exposition de routine prévu. La qualification consiste en :

  • Analyse de performance de cycle
  • Test de stérilité des IB (dispositifs d’épreuve de procédé, DEP)
  • Température de la charge/contrôle de l’humidité
  • Contrôle de la concentration de l’OE (libération paramétrique uniquement)

3 cycles complets sont exécutés pour la détermination (et la confirmation) des résidus et pour les évaluations des fonctionnalités de produit/d’emballage. La qualification comprend :

  • Analyse de performance de cycle
  • Test de stérilité des IB (dispositifs d’épreuve de procédé, DEP)
  • Tests d’OE/CHE résiduels (pour 1X et 2X traitements)
  • Température de la charge/contrôle de l’humidité
  • Contrôle de la concentration de l’OE (libération paramétrique uniquement)

6. Rapport final

Un rapport final est généré pour :

  • Documenter un examen des données de validation
  • Confirmer l’acceptabilité par rapport au protocole approuvé pour le procédé de stérilisation
  • Approuver la spécification du procédé

7. Revalidation

La revalidation du procédé à l’oxyde d’éthylène établi est effectuée sur une base annuelle. La revalidation consiste en un examen des données de validation d’origine pour confirmer qu’aucun changement n’a eu lieu. Une QP réduite (composée d’un demi-cycle et d’un cycle complet) peut être effectuée si des modifications de produit ou d’emballage ont été effectuées ou si des changements importants ont eu lieu au niveau de l’équipement ou du procédé. La QP réduite est requise chaque année pour un processus de libération paramétrique, mais est généralement effectuée tous les deux ans pour un processus de libération paramétrique IB.

Références

  1. ANSI/AAMI/ISO 11135-1 : 2007. Stérilisation des produits de santé — Oxyde d’éthylène — Partie 1 : Exigences relatives à la mise au point, à la validation, et au contrôle de routine d’un procédé de stérilisation pour les dispositifs médicaux, 4ème édition.
  2. ANSI/AAMI/ISO TIR 11135-2 : 2008 – Stérilisation des produits de santé — Oxyde d’éthylène — Partie 2 : Directives relatives à l’application de la norme ANSI/AAMI/ISO 11135-1, 1ère édition